En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : | APPLI : | NEWSLETTER

La situation sanitaire liée à la Covid-19 se dégrade, notamment depuis l’émergence du variant Omicron plus contagieux. Vaccination des enfants, suppression du délai de surveillance. Le Sniil fait le point.

Vaccination des 5-11 ans

Afin de lutter contre la propagation du virus, notamment dans les établissements scolaires, vous pouvez, en tant qu’IDEL, vacciner tous les enfants de 5 à 11 ans.

La vaccination des enfants doit être systématiquement précédée d’un entretien médical prévaccinal, pour écarter toute contre-indication et pourra amener à une prescription.

Un questionnaire médical adapté aux enfants est disponible sur le site du ministère.

La présence d’au moins un parent accompagnateur est nécessaire à la vaccination de cette classe d’âge. Un formulaire d’autorisation parentale signé par les deux parents doit également être remis.

Pour en savoir plus sur la vaccination des enfants et l’utilisation du vaccin Comirnaty (Pfizer) « pédiatrique », vous pouvez consulter le DGS-Urgent n°2021_133 

Suppression du délai de surveillance

Depuis le 5 janvier, le délai de surveillance post rappel vaccinal est supprimé sauf pour :

  • Les personnes primo-vaccinées avec un vaccin autre que Pfizer-BioNTech ou Moderna ;
  • Les personnes présentant un terrain allergique connu ou ayant un risque accru de faire un choc anaphylactique ;
  • Les enfants de 5 à 11 ans ;
  • Les femmes enceintes ;
  • Les personnes fragilisées par des maladies chroniques rencontrant des difficultés éventuelles de mobilité, elles doivent disposer d’un temps de repos post-vaccination ;
  • Les personnes présentant une anxiété à la vaccination.

Pour en savoir plus, consultez le DGS-Urgent n°2022_04