En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : | APPLI : | NEWSLETTER

Dans une déclaration commune publié le 24 septembre, huit organisations, dont le Sniil, alertent sur le constat d’un système de santé en danger principalement dû aux choix politiques qui ont mené à la désertification sanitaire que subissent, autant le milieu rural que les grandes agglomérations.

Les infirmières et infirmiers libéraux du fait de leur maillage territorial sont, pour beaucoup de Français, les professionnels de santé les plus proches et les seuls à se déplacer à leur domicile, 7 jours sur 7. Le constat est pourtant clair pour le Sniil : les IDELS ne peuvent plus exercer correctement leur métier. Sans réelle prise de conscience des politiques, sans mesure amenant la profession à plus d’autonomie en collaboration avec les autres professionnels de santé, cette crise sanitaire perdurera.

L’objectif de ce travail commun est de proposer des solutions pour infléchir ce constat et rétablir « le droit universel à une santé égalitaire pour tous. » C’est également le moyen de porter notre voix plus fort et d’interpeler les pouvoirs publics, ainsi que les candidats à l’élection présidentielle de 2022 sur l’urgence à prendre des décisions pour rétablir un accès à la santé sur tout le territoire et pour tous[1].


[1] « Unissons-nous pour garantir l’accès aux soins, partout et pour tous ! », Déclaration commune, 24/09/2021