En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : | APPLI : | NEWSLETTER

Depuis le début de la campagne vaccinale, les infirmiers libéraux se sont particulièrement impliqués notamment pour vacciner dans des centres de vaccination. Le Sniil fait le point sur les dispositions en vigueur qui évoluent constamment avec la stratégie vaccinale…

Point sur la facturation de la vaccination :

  • Vaccination sur prescription : 6.30€.
  • Vaccination pour les patients qui ont des soins en cours : 7.80€.
  • Vaccination pour des patients qui n’ont pas de soins : 9.15€.
  • La lettre clé à utiliser est INJ : il est nécessaire de modifier le montant en fonction de la situation.
  • L’inscription sur vaccin covid est obligatoire et rémunérée : 5.40€. Pour cette rémunération, il n’y a pas de facturation à faire puisque le décompte est automatique dès l’enregistrement avec votre CPS (ou E-CPS).

Les dernières dispositions sur la vaccination :

Ouverture de la vaccination aux plus de 55 ans sans comorbidité. Elle s’ouvre progressivement aux enseignants de l’éducation nationale, notamment aux enseignants spécialisés qui exercent auprès d’enfants en situation de handicap.

A la mi-mai, la vaccination devrait s’ouvrir aux plus de 50 ans sans comorbidité en fonction des doses de vaccins disponibles. Cette situation est amenée à évoluer au fur et à mesure de l’état des livraisons des doses.  Le Sniil vous en tiendra informés.

Place des vaccins :

L’ AstraZeneca :

  • Ce vaccin est le plus présent actuellement en ville. Les infirmières et infirmiers libéraux ont un rôle à jouer pour rassurer leurs patients sur ce vaccin en rappelant que les éventuels accidents survenus ont touché des personnes de moins de 55 ans.

Le Janssen (de Johnson & Johnson) :

  • Le vaccin, commence tout juste à être disponible en ville, et présente l’avantage de nécessiter qu’une seule dose. Il permet de vacciner les personnes les plus précaires et isolées dont l’administration d’une seconde dose parait plus compliquée.
  • Ce vaccin vient d’être suspendu aux Etats-Unis pour les mêmes risques de thrombose que l’AstraZeneca. Restons attentifs aux prochaines recommandations concernant ce vaccin.

Le Pfizer et le Moderna :

 

Pour suivre l’évolution de ces dispositions sur la vaccination, consultez nos fiches en ligne sur notre site Internet :