En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : | APPLI : | NEWSLETTER

Débutée ce 27 décembre, la campagne de vaccination contre le Covid-19 se réalise dans sa 1ère phase qu’en Ehpad. Ces derniers pourront toutefois faire appel à des renforts externes, parmi lesquels les infirmières et infirmiers libéraux. Une rémunération dérogatoire a déjà été étudiée et proposée par l’Assurance Maladie…

Intégralement détaillée dans le guide de la campagne de vaccination contre la Covid-19 (phase 1) (disponible en cliquant ici), la réalisation de la vaccination devra se dérouler selon 3 principes majeurs : gratuité, libre choix et sécurité.

Dans ce cadre, la vaccination ne pourra s’effectuer que  :

  • sur prescription médicale, après consultation pré-vaccinale et recueil du consentement du patient
  • en présence systématique d’un médecin et avec surveillance de 15 minutes après injection
  • très rapidement (délai d’administration maximal de 3 jours après la livraison du vaccin sur le lieu de vaccination)
  • en 2 doses à 21 jours d’intervalle
  • avec identification et traçabilité sur le système Vaccin Covid, disponible via carte CPS ou e-CPS
  • selon un mode opératoire de préparation et d’administration des vaccins très précis (disponible en pp. 26 à 29 du guide vaccinal)
  • et uniquement si l’établissement dispose d’une trousse d’urgence dont la composition est, elle aussi, très encadrée (p. 40 du guide vaccinal).

Côté tarification pour les Idels venant en renfort pour vacciner dans les Ehpad, rien n’a encore été acté officiellement. La dernière proposition de l’Assurance Maladie fait état de (facturation directe à l’Assurance Maladie) :

  • par injection : AMI 1 + AMI 1, soit 6,30€ + IK
  • ou (au choix de l’Idel si déplacement groupé pour plus de 15 patients), vacation forfaitaire 220€ la ½ journée (ou 55€/heure si moins de 4h).

Affaire à suivre…