En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : | APPLI : | NEWSLETTER

Le 20 janvier 2021 devrait être mis en œuvre un nouveau dispositif d’accompagnement à l’isolement pour les personnes reconnues positives à la Covid-19. Les infirmières et infirmiers libéraux seraient les seuls professionnels de santé missionnés pour cette « visite domiciliaire sanitaire » qui tiendra à la fois de la consultation infirmière et de la coordination…

La stratégie de combat contre la Covid « Tester, Tracer, Isoler » fait désormais place à la stratégie « Tester, Alerter, Protéger ». Dans ce cadre, lorsqu’une personne sera reconnue positive à la Covid-19, une « visite domiciliaire sanitaire infirmière » devrait lui être proposée. Elle sera effectuée par son infirmière habituelle (si elle existe et si elle est volontaire), sinon par une infirmière de son secteur. A ce jour, les modalités de mise en relation entre patients et infirmier sont encore en cours d’élaboration. 

Les grands contours de la « visite domiciliaire sanitaire infirmière » avaient été dessinés par Olivier Véran à la 34é minute de la conférence de presse gouvernementale du 10 décembre 2020. A ce jour, on sait qu’elle s’effectuerait au domicile de la personne isolée à J+1 et aura pour but de :

  • relayer les messages de santé publique
  • faciliter l’appropriation de la démarche d’isolement par le patient
  • identifier les éléments nécessitant un appui de la Cellule Territoriale d’Appui (besoins en prestations sociales, matériels, hébergement, repas…)
  • informer le médecin traitant
  • si nécessaire, tester les personnes du foyer
  • faire un retour sur la réalisation de la visite (outil en cours de détermination).

A l’heure actuelle, la rémunération proposée par l’Assurance Maladie pour cette visite est AMI 5,6 + MCI, soit 22,64€. Un cumul sera possible avec la rémunération des tests antigéniques ainsi qu’avec les majorations dimanches/férié et IK. Par contre, aucun cumul avec les majorations de nuit ou enfant.

Une information de l’ensemble des infirmières et infirmiers libéraux pourrait avoir lieu via la mise en place de webinaires par les CPAM et des visites de DAM (Délégué de l’Assurance Maladie).