En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : APPLI :

ADHÉSION :

Paris, 12 mai 2017

Vaccination aux pharmaciens et nouveau report des négociations : les derniers coups de massue de Mme Touraine aux infirmières libérales !

Alors que ce 12 mai est consacré depuis plus de 50 ans Journée Internationale des Infirmières et infirmiers, les infirmières et infirmiers libéraux de France se réveillent, ce matin, avec amertume, déception et colère.

En effet, ayant déjà été les dernières roues du carrosse pendant tout le mandat de Mme Touraine, les 100 000 infirmières et infirmiers libéraux ont droit, eux aussi, à l'instar de leurs consœurs hospitalières, aux derniers coups de massue de l'ancienne Ministre :

  • le décret n°2017-985 qui s'applique dès ce 12 mai et autorise l'expérimentation de la vaccination antigrippale par les pharmaciens d'officine. Sans jamais avoir ouvert de concertation avec les organisations infirmières et allant à l'encontre des recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique, l'ex-Ministre de la Santé permet, avec une dernière signature, de donner corps à une idée sur laquelle elle s'arc-boute depuis 2013 : la vaccination par les pharmaciens !
  • le nouveau report des négociations conventionnelles annoncé ce jour par l'Assurance Maladie. Prévues pour débuter en mai, puis le 9 juin, les négos ne devraient finalement commencer qu'au 12 juillet… En cause : le retard pris par l'ancienne équipe ministérielle dans l'annonce des résultats de l'enquête de représentativité des syndicats infirmiers libéraux… Conséquence directe : les infirmières et infirmiers libéraux seront les seuls professionnels de santé libéraux à ne pas avoir pu ouvrir leur négos conventionnelles avant la fin du mandat de Mme Touraine… Ce qui les pénalisera directement, puisque le délai incompressible de 6 mois nécessaire avant application de toute nouvelle convention implique qu'aucune avancée pour la profession infirmière ne pourra être mise en place avant minimum mi-mai 2018 !!

S'insurgeant contre ces derniers événements, le Sniil rappelle que les infirmières et infirmiers libéraux sont les professionnels de santé libéraux les plus nombreux de France, mais aussi les plus accessibles. Ils prennent soin chaque jour, selon certaines estimations, d'environ 4,4 millions de personnes : malades chroniques, personnes âgées dépendantes, patients issus de chirurgie ambulatoire… et sont, de surcroît, les seuls à être soumis de par la Loi à une continuité des soins 24h/24h.

Estimant que les infirmières et infirmiers libéraux méritent mieux que ce qu'ils ont connu durant ces dernières années, le Sniil appelle donc l'équipe qui sera prochainement au Ministère de la Santé à avoir plus de considération pour eux. Et répète son slogan de ce 12 mai : « M. Macron : écoutez les infirmières libérales ! ».

APEI

Découvrez l'INFCI: Institut National de Formation Continue des Infirmières