En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : APPLI :

EVA : ECHELLE VISUELLE ANALOGIQUE
Les échelles de mesure de la douleur visent à recueillir des informations reproductibles, valides et sensibles aux effets du traitement. Elles permettent de comparer l’intensité de la douleur à différents moments chez un même patient.

En aucun cas elles ne peuvent être utilisées pour effectuer des comparaisons d’un patient à l’autre.

Les concepteurs de la Démarche de Soins Infirmiers, ont choisi l’échelle visuelle analogique (EVA), parce qu’elle est simple, rapide et facile à utiliser par les malades.

L’EVA est recommandée par l’Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé (ANAES).

L’échelle visuelle analogique se présente sous la forme d’une réglette à 2 faces orientées de gauche à droite sur laquelle se déplace un curseur. Une face ou recto est destinée au patient. Son envers ou verso est utilisé par l’infirmière pour mesurer l’intensité de la douleur.

1) Face patient :

Son extrémité gauche est marquée « pas de douleur ». Elle est reliée par un trait bleu à l’extrémité droite marquée « douleur maximale imaginable ». L’infirmière demande au patient de déplacer le curseur de la gauche vers la droite sur la ligne bleue selon ce qu’il perçoit de l’intensité de sa douleur.

eva_ide

2) Face de mesure :

L’infirmière retourne alors la réglette sur son envers qui est gradué de 0 à 10 de droite vers la gauche. Elle peut alors visualiser le score d’EVA localisé par le trait rouge du curseur que le patient a positionné. Elle réalise périodiquement une même évaluation afin d’informer le médecin sur l’efficacité du traitement antalgique ou de l’adapter selon le protocole thérapeutique.

eva_patient