En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : APPLI :

Tous les communiqués de presse...

Paris, 22 janvier 2020. - C’est dans une dynamique de co-construction que la FFPS a rencontré ce jour Agnès BUZYN, Ministre des Solidarité et de la Santé, et les membres de son cabinet. Cette stratégie s’inscrit dans la continuité des négociations engagées et permet aujourd’hui un réajustement des mesures au fil de l’eau débouchant sur des avancées favorables aux praticiens de santé.

L’arrêté ministériel relatif au zonage est paru le 16 janvier 2020 au Journal Officiel. La détermination des différentes zones ne deviendra cependant définitive qu’après adaptation régionale par les différentes ARS réalisée après concertation avec les représentants de la profession.

Paris, le 09 janvier 2020 - Aujourd’hui, une délégation de la FFPS (Fédération Française des Praticiens de Santé) a été reçue par Laurent PIETRASZEWSKI, Secrétaire d’État en charge des retraites. Cette rencontre s’inscrit dans la continuité des négociations engagées avec le HCRR depuis près d’un an. Ce fut l’occasion pour la FFPS de faire part au nouveau Secrétaire d’État des fortes inquiétudes des praticiens de santé et de lui réaffirmer les revendications suivantes :

L’avenant n°6, ce n’est pas que le BSI !  C’est aussi depuis le 1er décembre 2019 et le 1er janvier 2020 :

  • la revalorisation de certains actes, avec des hausses de +25% à +70% !
  • l’introduction de nouveaux actes, qui permet la prise en compte de nouvelles compétences
  • la sécurisation de l’exercice infirmier libéral, avec moins de risque d’indu.

Paris, 30 décembre 2019.- L’avenant n°6 à la convention infirmière signé fin mars 2019 prévoit le lancement dès le 1er janvier 2020 d’une mesure majeure et novatrice dans la prise en charge à domicile des patients dépendants : le Bilan de Soins Infirmiers (BSI).1

De nombreuses mesures de l’avenant n°6 vont s’appliquer dès ce mois de décembre. Elles permettront de sécuriser l’intervention des infirmières en retirant d’abord, la notion de temps imposée par les AIS. De même, l’extension de l’article 10 aux patients avec troubles cognitifs ne sera plus, non plus, prétexte pour certaines Caisses à réclamer des indûs. Quant au BSI, il permettra de prendre en charge des patients sans besoin spécifique de soins d’hygiène et permettra l’expression du rôle propre infirmier dans toutes ses dimensions. Enfin, le nouveau zonage imposera aux nouveaux installés qui s’installent en zone intermédiaire ou très dotées situées en périphérie des zones sur-dotées, de réaliser 2/3 de leur activité dans leur zone d’installation. Ceci sécurisera la situation de bon nombre de cabinets infirmiers.

Depuis la parution de son rapport sur la mise en place du futur régime universel de retraite, Jean-Paul Delevoye a reçu trois fois en rendez-vous les principaux syndicats représentatifs d’auxiliaires médicaux, dont le Sniil. Un début de solution commencerait-il à poindre ?

 

Paris, 22 octobre 2019.- Hier, tôt dans la matinée, une infirmière libérale est décédée pendant l’exercice de sa profession. Le drame s’est produit dans le petit village de Pannes, dans le Loiret. Une enquête pour meurtre a été confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie de Montargis pour déterminer les circonstances exactes du décès.

Paris, 2 septembre 2019. – Un infirmier libéral a été blessé par balle alors qu’il venait soigner l’une de ses patientes à domicile ce samedi 31 août. D’après les premiers éléments de l’enquête, l’agression semble avoir été perpétrée par l’époux de cette dernière. Elle s’est déroulée à Camplong, village de 235 habitants de l’Hérault.

Paris, 22 juillet 2019.- Une expérimentation visant à « améliorer les prises en charge au domicile par un exercice facilité de la mission des infirmiers de ville » vient d’être autorisée par le Ministère des Solidarités et de la Santé. Réalisée dans le but de « ne plus payer pour des actes, mais payer pour des résultats ! », cette expérimentation vise à inciter à un « exercice infirmier en équipe, avec un mode de rémunération forfaitaire au temps passé auprès des patients ».

Communiqué de presse

Paris, le 21 juin 2019 - Fidèle à sa politique d’encouragement de l’exercice coordonné dans toute sa diversité, le Sniil a signé hier l’Accord Conventionnel Interprofessionnel (ACI) en faveur de l’amélioration de l’accès aux soins et du développement de l’exercice coordonné permettant la mise en œuvre des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS).