En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : | APPLI : | NEWSLETTER

Tous les communiqués de presse...

Paris, le 27 février 2014.-  Un projet d’arrêté du Ministère de la Santé et des Affaires Sociales visant à réformer la nomenclature des prestations pour nutrition parentérale à domicile est en cours de validation.

Paris, le 21 janvier 2014.- Par courrier envoyé ce lundi 20 janvier 2014 à l’Assurance Maladie et à l’Union Nationale des Professions de Santé, le Sniil a dénoncé son adhésion à l’ACIP (Accord Cadre Interprofessionnel) signé le 15 mai 2012.

Paris, le 29 février 2016.- Lors d’un déplacement effectué en Martinique, la Ministre de la Santé Marisol Touraine a déclaré

Paris, le 20 décembre 2013. – L’avenant n°4 à la convention régissant les rapports entre infirmières libérales et Assurance Maladie a été signé par le Sniil, la FNI et Convergence Infirmière le jeudi 19 décembre 2013.

Paris, 21 novembre 2013

Alors que le projet de loi « garantissant l'avenir et la justice du système de retraite » est en seconde lecture à l'Assemblée Nationale, le Sniil en dénonce l'article 32 qui organise la main mise de l'Etat sur la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse des Professions Libérales (CNAVPL). Il réitère donc, là, l'opposition qu'il avait déjà émise en septembre dernier[1] sur ce texte.

Par ce projet, l'Etat obligera, en effet, la CNAVPL à de très fortes obligations et sera même tout puissant en ce qui concernera la nomination de son directeur[2].

Paris, 12 février 2016. – Seul syndicat infirmier libéral à avoir participé aux travaux de la Grande Conférence de Santé (GCS), et à y avoir apporté une contribution, le Sniil se félicite d’avoir été entendu sur de nombreux points par le Gouvernement et le Premier Ministre.

Paris, 23 septembre 2013. – Lancée ce jour par Mme la Ministre Marisol Touraine, la Stratégie Nationale de Santé a été présentée comme une « refondation totale du système de santé ». Promettant une « révolution du premier recours », elle apparaît en fait, aux yeux du Sniil, premier syndicat infirmier libéral, comme un retour en arrière. Ne donnant aucune lettre de noblesse aux « paramédicaux » parmi lesquels les infirmières. Mais ré-affublant plutôt ces dernières de cornettes.

Paris, le 12 janvier 2016.- Chargé de contribuer  « à une meilleure connaissance des conditions de la fin de vie »

Paris, 22 janvier 2015. – Titulaires au minimum d’un niveau d’étude de grade licence, les infirmières libérales ne seraient-elles que des décérébrées

Paris, 19 septembre 2013

Lors du conseil des ministres de ce 18 septembre a été adopté le texte préparant la nouvelle réforme des retraites. Présenté comme devant « garantir notre système et corriger les injustices », ce projet de loi ne fera, en fait, que pénaliser et spolier une population déjà bien ignorée du gouvernement : les infirmières libérales. Qui, dans le même temps, découvrent avec stupeur le dernier cadeau de l'ancien président Fni de la Carpimko : une augmentation des cotisations prévue pour 2015…

Paris, le 12 juillet 2013.- Par lettre reçue au Sniil le 5 juillet 2013, l’Union Nationale des Caisses d’Assurance Maladie s’est engagée à ouvrir de nouvelles négociations avec les syndicats infirmiers libéraux. Prévues pour se dérouler à priori dès la première quinzaine d’octobre, ces dernières permettront de redéfinir le taux de cotisation sociale Urssaf sur les actes effectués en structure. C’est à dire d’en finir avec ce différentiel inacceptable qui fait payer à l’infirmière libérale pour un même acte 0,11% de charges sociales si le soin est remboursé au patient où en tiers payant… mais 9,81% lorsqu’il est effectué en HAD, SSIAD ou EHPAD.