En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : APPLI :

Tous les communiqués de presse...

Paris, le 23 juillet 2020.- Le 20 mai dernier, en sortie de Conseil des Ministres, M. Véran annonçait la tenue du Ségur de la Santé. La méthode annoncée, basée sur la « concertation » et « l’écoute » faisait rêver. La promesse était belle : « nous irons vite, nous irons fort », quitte, disait le Ministre, à bousculer « des corporatismes, des habitudes » et à « être transgressifs ». Bref, ce Ségur devait permettre au système de santé de vivre « un renouveau », et M. Véran précisait : « quand je dis santé, je pense hôpital bien sûr, mais je dis aussi « ville », secteur ô combien précieux…». Cinq jours plus tard, pourtant, un premier constat s’imposait : hormis les médecins et les représentants de fédérations pluriprofessionnelles, toutes les organisations syndicales de professionnels de santé libéraux étaient exclues du « Comité Ségur de la Santé »… La « concertation » ne serait sans doute pas celle qui avait été promise…

Paris, le 7 juillet 2020.- Hier, une nouvelle équipe ministérielle a été installée. M. Olivier Véran y a conservé le portefeuille des Solidarités et de la Santé. Lors de sa première nomination le 18 février, Olivier Véran s’était déclaré prêt à « recevoir les syndicats professionnels de ville pour les associer aux changements en cours, celui de la médecine de parcours »1...

Comme prévu dans l’avenant n°6, de nouvelles mesures sont mises en application à partir de ce 1er juillet 2020 : deux nouveaux actes sont créés et un acte est revalorisé... 

Dans le communiqué de presse du 26 mai 2020, le conseil d’administration de la CARPIMKO validait une demande forte de la FFPS d’aides spécifiques pour tous les affiliés...

Paris, 26 juin 2020.- Le Centre national des professionnels de santé (CNPS) et la Fédération française des praticiens de santé (FFPS), qui fédèrent la quasi-totalité syndicats de professionnels libéraux de santé des professions concernés par les élections aux URPS de 2021, tiennent à exprimer leur profond désaccord avec les nouvelles modalités d’organisation que le ministère de la Santé entend leur imposer. Les syndicats membres de ces deux intersyndicales ont claqué la porte de la deuxième réunion de travail organisée ce jeudi 25 juin par la DSS (Direction de la Sécurité Sociale)...

Paris, le 24 juin 2020. L’entreprise Timkl* dévoile ce jour les résultats de son enquête réalisée avec l’Institut de sondage CSA research : « Le lien des Français avec leurs professionnels de santé de proximité – post confinement » en partenariat avec l’USPO* et le SNIIL*. Les travaux révèlent que les pharmaciens sont le deuxième interlocuteur privilégié des Français pour des conseils sur leur pathologie. On apprend également que les Français sont près de 3/4 à être prêts à se référer à leur pharmacien et leur infirmier pour des conseils en santé. Ils sont aussi nombreux à être favorables à un transfert de compétences de certaines missions vers les pharmaciens et infirmiers.

Dans sa contribution au Ségur de la Santé, la Mutualité Française présente 24 propositions « pour une transformation systémique du système de santé ». Parmi elles, figure l’idée de « mettre fin à l’exercice isolé des professionnels de santé du 1er recours » et de généraliser, d’ici 5 ans, des « Espaces de Santé Pluriprofessionnels ». Définis comme « équipes de soins traitantes » disposant d’une rémunération majoritairement forfaitaire, les « Espaces de Santé Pluriprofessionnels » de la Mutualité Française ne seraient, ni plus ni moins que des centres de santé, dispensaires ou réseaux de soins. Pour contraindre les professionnels du 1er recours à s’y intégrer, la Mutualité Française propose alors carrément de minorer la rémunération de ceux qui n’y interviennent pas…

Officiellement lancé le 25 mai 2020, le Ségur de la Santé n’est, à l’heure actuelle, pas à la hauteur des attentes des soignants et plus particulièrement des infirmières et infirmiers tant hospitaliers que libéraux. Ayant pourtant montré leur capacité d’investissement et de mobilisation pendant la crise du Covid-19, les infirmières et infirmiers ne disposent ainsi d’aucune représentation syndicale (salariée ou libérale) au sein de ce Ségur. Pour autant, le Sniil a décidé de prendre au mot le Ministre…

Paris, le 11 juin 2020.- Une journée de mobilisation nationale aura lieu ce 16 juin 2020 à l’initiative de plusieurs collectifs et syndicats paramédicaux et médicaux salariés. Cette journée sera l’occasion de porter les revendications des personnels soignants des établissements sanitaires et médico-sociaux. Solidaire des professionnels soignants salariés, le Sniil, Syndicat National des Infirmières et Infirmiers Libéraux, soutient les actions qui seront développées ce jour.

Paris, le 26 mai 2020. La FFPS a demandé à ses élus à la CARPIMKO d’étudier le principe d’une aide financière pour tous les affiliés de la CARPIMKO.

La Caisse Nationale d’Assurance Maladie a mis en place dès la fin du mois d’avril un service de télé déclaration de perte d’activité pour les professionnels de santé conventionnés. Ce dispositif vise à mettre en place une aide économique afin que les professionnels qui ont été contraints de cesser tout ou partie de leur activité puissent faire face à leurs charges fixes. Certes, ce dispositif est le bienvenu mais il est insuffisant et il souffre d’iniquité entre profession de santé...