En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : | APPLI : | NEWSLETTER

Paris, le 9 février 2021. Si les centres de vaccination demeurent prioritaires pour mener à bien la campagne vaccinale contre la Covid-19, l’arrivée de nouveaux vaccins – notamment Astra Zeneca et dans un second temps Johnson & Johnson – va rendre accessible la vaccination en ville, au plus proches des patients les plus vulnérables. Ce sont plus de 123 000 infirmières et infirmiers libéraux qui pourront notamment être mobilisés pour relever ce défi sanitaire.

Les nouveaux vaccins, aux capacités de conservation et aux modes d’administration moins contraignantes, vont permettre de multiplier les lieux de vaccination, plus particulièrement les cabinets médicaux et infirmiers, les officines mais aussi le domicile des patients.

 

Les infirmières et infirmiers libéraux fortement mobilisés, chaque année, dans la campagne vaccinale contre la grippe, ont démontré leur autonomie et leur savoir-faire en termes d’identification et d’orientation des patients nécessitant un avis médical préalable. Ils pourront donc apporter leur expertise dans le cadre du défi que représente la vaccination contre la Convid-19, notamment auprès des patients les plus fragiles, dans l’incapacité de se déplacer et pourtant fortement exposés lors des visites des intervenants à domicile et de leurs proches.   

 

Aussi, le Sniil (Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux) souhaite rappeler aux pouvoirs publics à l’importance de faciliter l’accès à la vaccination en réservant, l’avis médical aux seules populations à risque qui pourront être identifiées, par les infirmières et infirmiers libéraux. La téléconsultation peut être utilisée en cas de besoin d’avis médical et les IDEL seront un relais essentiel au domicile des patients. Ils seront disponibles pour procéder à la seconde injection, dans la mesure où celle-ci ne nécessite pas de nouvelle consultation médicale.

              

« Mobilisés dès les prémices de la crise sanitaire, les infirmières et infirmiers libéraux répondront à nouveaux présents aux défis de demain. » Catherine Kirnidis, Présidente du Sniil

 

Catherine Kirnidis, Présidente Nationale Sniil (06.70.79.56.96)

contact presse :