En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : | APPLI : | NEWSLETTER

Paris, le 13 octobre 2020.- Alors que l’épidémie de Covid-19 s’accélère encore, L’Ordre National des Infirmiers alerte sur la situation des 700 000 infirmiers de France : 57% des infirmières et infirmiers se déclarent ainsi en état d’épuisement professionnel et 43% d’entre eux ne savent pas s’ils seront toujours infirmiers dans 5 ans. Pour autant… est-ce une surprise ? Non ! Ces résultats viennent confirmer la tendance observée par le Sniil dès 2018 pour les seuls infirmiers libéraux… !

En effet, selon l’enquête réalisée en avril 2018 par le Sniil, 68% des infirmières et infirmiers libéraux pensaient abandonner leur métier et se reconvertir. En cause : l’inquiétude pour l’avenir de l’exercice libéral (41% des réponses) mais aussi, déjà, un vrai épuisement professionnel pour 23% d’entre eux (1)

Le Sniil avait aussitôt alerté les instances nationales de ce constat alarmant lors d’un rendez-vous au Ministère de la Santé le 20 avril 2018, mais aussi auprès de l’Assurance Maladie.

Aujourd’hui, on remarque grâce à l’enquête réalisée par l’ONI que cette situation de burn-out touche l’ensemble de la profession infirmière, mais aussi que l’analyse de la situation faite par les infirmiers est identique quel que soit leur mode d’exercice :

  • enseignements tirés de la 1ère vague de la Covid-19 insuffisamment pris en compte
  • absence d’utilisation des compétences des infirmières libérales à leur juste valeur pour lutter contre la Covid-19 et ses conséquences en ville
  • quantité insuffisante d’équipements de protection
  • dégradation des conditions de travail
  • mais aussi insécurité réglementaire avec réalisation d’actes sortant du champ de compétences réglementaire

… autant de constats que le Sniil a également déjà dénoncé (2).

Saluant le travail réalisé par l’Ordre National des Infirmiers, le Sniil (Syndicat National des Infirmières et Infirmiers Libéraux) s’associe donc au signal d’alarme tiré par cette organisation et à sa demande de révision du décret encadrant l’exercice de la profession infirmière.

 

(1) « Questionnaire sur la réalité de NOTRE exercice pour interpeller les dirigeants », enquête réalisée via le procédé Google Forms du 11 au 18 avril 2018 ; 1001 réponses obtenues ; profil des répondants correspondant à la moyenne de la profession infirmière libérale ; résultats disponibles ici  

(2) Cf. communiqués « Test PCR : quand le Ministre décide… les professionnels de santé et les patients trinquent ! » 17/09/2020 ; « Equipements de protection contre le Covid-19 : quand l’Etat recommence les mêmes erreurs… » 17/08/2020 ; « M. le Ministre... Non, nous, infirmières, nous ne sommes pas des « Kleenex » ! » 15/05/2020…