En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : | APPLI : | NEWSLETTER

Comme prévu dans l’avenant n°6, de nouvelles mesures sont mises en application à partir de ce 1er juillet 2020 : deux nouveaux actes sont créés et un acte est revalorisé... 

L’article 3 « Pansements lourds et complexes » s’enrichit ainsi de 2 nouveaux actes, permettant la prise en compte de nouvelles compétences :

  • analgésie topique en-dehors du pansement : AMI (ou AMX) 1,1
    • 8 séances maximum par patient et par épisode de cicatrisation. Cet acte comprend la dépose du pansement, l’application du produit d’analgésie et la mise en attente.
    • Acte réalisable également pour patient insulino-traité
    • Si l’acte d’analgésie et le pansement lourd et complexe sont réalisé lors du même passage : actes cumulables en dérogation à l’art. 11B (AMI 1,1 + AMI 4 + MCI + indemnités de déplacement)
    • Si l’acte d’analgésie et le pansement sont réalisés en 2 passages distincts, MAU et frais de déplacement applicables à l’acte d’analgésie (AMI 1,1 + MAU + indemnités de déplacement), tandis que la MCI et les frais de déplacement s’appliquent pour le pansement (AMI 4 + MCI + indemnités de déplacement)
    • Si l’acte est réalisé sur un patient dépendant, la cotation qui s’applique est AMX 1,1
  • pansement avec compression : AMI (ou AMX) 5,1 + MCI.
    • Cet acte comprend la réalisation d’une compression associée au pansement d'ulcère ou de greffe cutanée jusqu’à cicatrisation de la plaie.
    • Dans le cadre de la prise en charge des ulcères veineux avec analgésie topique : dérogation à l’art. 11B (AMI 5,1 + AMI 1,1 + MCI)

Par ailleurs, l’avenant n°6 permet également au 1er juillet la revalorisation d’un acte au sein de l’article 10 « Surveillance et observation d’un patient à domicile » :

  • administration et surveillance d’une thérapeutique orale au domicile : revalorisation à AMI 1,2 (au lieu de AMI 1).