En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : | APPLI : | NEWSLETTER

Paris, le 24 juin 2020. L’entreprise Timkl* dévoile ce jour les résultats de son enquête réalisée avec l’Institut de sondage CSA research : « Le lien des Français avec leurs professionnels de santé de proximité – post confinement » en partenariat avec l’USPO* et le SNIIL*. Les travaux révèlent que les pharmaciens sont le deuxième interlocuteur privilégié des Français pour des conseils sur leur pathologie. On apprend également que les Français sont près de 3/4 à être prêts à se référer à leur pharmacien et leur infirmier pour des conseils en santé. Ils sont aussi nombreux à être favorables à un transfert de compétences de certaines missions vers les pharmaciens et infirmiers.

Méthodologie de l’enquête

  • Cible interrogée: échantillon de 1003 individus représentatifs des Français âgés de 18 ans et plus

Les résultats sont redressés afin d’être représentatifs du profil des Français. Le redressement se fait sur les variables suivantes : sexe, âge, profession de la personne interrogée, région et catégorie d’agglomération.

  • Mode de recueil: Questionnaire auto - administré en ligne sur panel
Date de terrain : du 12 mai 2020 au 14 mai 2020

 

Les pharmaciens et les infirmiers : un rôle central pendant la crise aux yeux des Français

 

Le sondage révèle que pour les Français interrogés les pharmaciens et les infirmiers ont eu un rôle important dans le conseil et l’accompagnement au quotidien durant la crise sanitaire du Covid-19. A titre d’exemple, 71% des Français estiment que les pharmaciens ont été au cœur du dispositif d’accompagnement durant la crise sanitaire. Cette perception atteint 77% pour les infirmiers, à 11 points seulement des médecins (88%).

 

« Permettre un meilleur accompagnement et suivi des patients est la mission et vocation de timkl. Cette vision est aujourd’hui partagée par l’ensemble corps médical et les Français à l’aune de cette crise sanitaire inédite, avec en première ligne pharmaciens et infirmiers », souligne Philippe Montaner, président de Timkl.

 

Le sondage dévoile également qu’une grande majorité des personnes interrogées souhaite maintenir la même fréquence de demande de conseils en santé auprès de leurs pharmaciens et qu’aujourd’hui presque 1 Français sur 5 souhaite se tourner davantage vers eux. En effet, 17% des Français se tourneront plus fréquemment vers leur pharmacien lorsqu’ils auront besoin de conseils ou d’un accompagnement sur leur pathologie. Cette confiance serait davantage accordée par les franciliens : en Ile-de-France, 21% des Français souhaitent les solliciter davantage. La disponibilité reste un facteur essentiel. 55% des Français estiment que les infirmiers sont plus disponibles que les médecins. Les Français sont également 42% à estimer les infirmiers plus proches de leurs patients. Et plus d’un tiers d’entre eux les jugent plus à l’écoute.

 

« La crise que nous traversons met en exergue la place des infirmières et infirmiers dans le système de santé, ce que confirme ce sondage, rappelle John Pinte, vice-président du Sniil.  Nous plaidons depuis longtemps pour un élargissement de nos compétences avec une meilleure coordination entre professionnels de santé. Si les Français nous considèrent comme plus disponibles et compétents, nos tutelles devraient reconsidérer leur vision du système de santé et envisager ses évolutions, en tenant compte du bilan de cette crise. »

 

Plus de trois Français sur quatre favorables au transfert de certaines missions des médecins vers les professionnels de proximité

 

Le sondage met en lumière que, dans un contexte où le nombre de malades atteints de maladies chroniques ne cesse d’augmenter notamment en raison des ruptures de soins pendant la crise sanitaire, compter sur plusieurs figures médicales de proximité s’avère fondamental pour les Français interrogés.

 

« Avec ce sondage, le message des patients est clair. Ils veulent de la coordination et font confiance à l’équipe de soins primaires, composée du médecin, du pharmacien d’officine et de l’infirmier libéral.  Accompagner le patient, le faire adhérer à son traitement et sécuriser son parcours de soins sont au cœur du métier des professionnels de santé de ville. Nous devons nous organiser et intégrer les outils numériques pour répondre aux attentes des patients, tout en garantissant la confidentialité des échanges » souligne Gilles Bonnefond, Président de l’USPO.

 

Plus d’un Français sur deux considère que les pharmaciens sont plus disponibles et plus proches, d’un point de vue géographique. Les Français souhaitent ainsi que les compétences des médecins en matière de conseils et d’accompagnement soient davantage transférées vers les pharmaciens et les infirmiers (respectivement 76% et 78%). L’enquête met en avant le fait que les Français semblent favorables à la réforme de la santé initiée par le gouvernement.

 

Pour télécharger les résultats de l'enquête en format PDF

 

ENQUÊTE EXCLUSIVE INSTITUT CSA x TIMKL USPO SNIIL

 


timkl est une structure de service innovante dédiée à l’accompagnement des patients souffrant de maladies chroniques comme le diabète. La start-up fondée en avril 2019 vise à assurer un accompagnement optimal aux patients chroniques pour obtenir une meilleure prise en charge du nombre croissant de patients concernés. Elle s’appuie sur de nouvelles solutions digitales et humaines. Pour un meilleur suivi des maladies chroniques, son développement se fait en plusieurs étapes. L’entreprise vise dans un premier temps les patients atteints de diabète, puis proposera des services dédiés à l’ensemble des patients atteints de maladies chroniques. Son activité se concentre donc sur la mise en relation et la coordination des professionnels de santé pour un accompagnement adapté dans le parcours de soins des personnes diabétiques.

 

Pour les patients, timkl facilite la gestion active de la maladie chronique en rendant le parcours de soins plus facile à suivre grâce à la formation, la mise en relation et la coordination des professionnels de santé depuis les agences territoriales. Ainsi, les patients atteints de diabète disposeront d’informations personnalisées accessibles sur un site internet mais aussi des notifications, des rappels téléphoniques et l’aide d’un coordinateur pour répondre à leurs questions et, si le besoin se présente, l’intervention de leur pharmacien.

 

Pour les professionnels de santé et médico-sociaux, timkl coordonne les actes et les informations. Sur la plateforme timkl, chaque professionnel dispose d’une interface dédiée avec les données de chaque patient, un tableau de bord, les visites à planifier, les dernières consultations, les examens, les comptes rendus et les recommandations.