En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : | APPLI : | NEWSLETTER

Paris, le 7 juillet 2022. La grande gagnante de ces élections reste l’abstention. Alors même que la profession d’infirmière libérale est la plus importante des différents collèges des cotisants, seulement 8,47% ont participé au scrutin[1].

Malgré une campagne électorale menée depuis plusieurs mois[2], le Sniil prend acte du faible taux de mobilisation de la profession ainsi que son faible taux de voix. Il s’interroge également sur le message que les infirmières et infirmiers libéraux souhaitent faire passer et plus généralement celui de l’ensemble des professionnels de santé représentés à la Carpimko.

La nécessité de réformer le système de retraite se fait entendre. Le Sniil sera pleinement mobilisé pour défendre l’autonomie de la caisse de retraite et améliorer les droits à une retraite juste et décente.

Fort de son expérience, le Sniil poursuit son travail de fond même si celui-ci est parfois invisible. La ténacité, la connaissance du système de santé et des rouages politiques font la force du Sniil qui saura résister au piège de la démagogie.

Le Sniil salue l'engagement de l'ensemble des candidats et élus de toutes organisations. Il remercie également tous les militants, les infirmières et infirmiers libéraux, et les retraités qui se sont mobilisés dans cette campagne et qui lui ont apporté leur soutien lors de ce scrutin.

 

Contact presse

John Pinte, Président National Sniil (06.70.79.56.96)

 


[1] Taux de participation des différentes professions représentées à la CARPIMKO : Masseurs kinésithérapeutes : 16,51%, Pédicures-podologues : 9,31%, Orthophonistes : 16,16%, Orthoptistes : 22,85%, Collège des retraités : 3,77%.

[2] Elections CARPIMKO 2022 : avec le Sniil, le droit à une retraite juste ! – article récapitulatif de la campagne du Sniil pour les élections CARPIMKO 2022