En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : | APPLI : | NEWSLETTER

Tous les communiqués de presse...

Paris, le 27 juillet 2022 – Les négociations concernant la revalorisation de l’activité IPA, la télésanté et la vaccination, viennent de s’achever par la signature de l’avenant 9 par les trois syndicats représentatifs d’IDEL. Malgré des débuts difficiles[1], le Sniil a été force de propositions pour faire évoluer le texte tout au long de ces négociations. Le dialogue a permis d’entériner des avancées à la fois pour la profession infirmière libérale et pour les Infirmières en Pratique Avancée.  

Paris, le 5 juillet 2022 – Le Sniil adresse ses félicitations à François Braun, nouveau ministre de la Santé et de la Prévention, à Agnès Firmin Le Bodo, ministre déléguée en charge de l’organisation territoriale et des professions de santé, à Jean-Christophe Combe, ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des personnes handicapées ainsi qu’à Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée chargée des personnes handicapées. Le Sniil espère que ces derniers prendront enfin en compte les propositions des infirmières et infirmiers libéraux pour répondre aux dysfonctionnements du système de santé.

Paris, le 7 juillet 2022. La grande gagnante de ces élections reste l’abstention. Alors même que la profession d’infirmière libérale est la plus importante des différents collèges des cotisants, seulement 8,47% ont participé au scrutin[1].

Paris, 7 juin 2022. –  Les fermetures des services d’urgences à l’approche de l’été : prémices du naufrage du système de santé ? Mais qu’attendent les pouvoirs publics pour agir ? Le Sniil soutient la mobilisation du 7 juin menée par 9 syndicats et collectifs hospitaliers : « L’hôpital a besoin de vous, pour être là quand vous aurez besoin de lui ».

Paris, le 25 mai 2022. Dans son rapport de certification des comptes du régime général de la sécurité sociale, la Cour des Comptes épingle la CNAM sur « les faiblesses du cadre général du contrôle interne » notamment de la fraude chez les professionnels de santé libéraux[1]. Les contrôles portent sur l’ensemble des prestations de l’Assurance Maladie. Le Sniil déplore que cette présentation des critères d’évaluation de la fraude commence par la profession infirmière libérale.

Paris, le 10 mars 2022 – Alors que les prix des carburants continuent de senvoler, le Gouvernement affirme réfléchir à de nouvelles mesures de soutien. Bruno Le Maire, ministre de lEconomie se dit « prêt à apporter une réponse à tous les Français »[1]. Le Sniil réitère sa demande auprès des pouvoirs publics, afin que ceux-ci prennent des mesures adaptées à lexercice infirmier libéral.

Paris, le 23 mai 2022 –. Le Sniil adresse ses félicitations à la Première Ministre Elisabeth Borne, à Madame Brigitte Bourguignon et au nouveau Gouvernement.

Paris, le 29 octobre. À la suite de la première réunion de reprise des négociations qui a eu lieu 19 octobre, le Sniil avait fait part de son incompréhension face au manque de moyens alloués au BSI. Le 27 octobre, lors de la deuxième séance de négociations, l’Assurance Maladie a entendu les propositions[1] du Sniil. Cet avenant 8 est à la hauteur de la prise en charge de la dépendance, mais il introduit un nouveau paragraphe qui ne permet pas au Sniil de le signer en l’état.

Paris, 8 avril 2021.- Avec seulement 18871 infirmières et infirmiers libéraux qui ont voté sur 95168 inscrits, les élections URPS 2021 ont été marquées par une abstention record et historique de 80,17%, en hausse de 3,46 points par rapport à 2016. Collège électoral le plus nombreux de toutes ces élections URPS, la profession infirmière a donc choisi, avant tout, de renoncer à s’exprimer, alors que, dans le même temps, les autres professionnels votaient davantage, voire beaucoup plus[1]

Paris, le 19 mai 2021. Le ministère des Solidarités et de la Santé souhaite « accélérer la campagne de vaccination ». Le Sniil salue à nouveau cet objectif mais dénonce les manquements répétés dans la stratégie vaccinale ainsi que le manque de considération de la profession d’infirmière libérale. Avons-nous failli pendant cette crise sanitaire ? Jamais !

Paris, le 8 juin 2021. Suite à la constitution des bureaux URPS qui s’est déroulée jusqu’au 7 juin, le Sniil, Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux, prend la présidence URPS de 7 régions sur 17. Fait important également : le Sniil est aussi présent dans les bureaux de 5 autres régions[1].