En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : | APPLI : | NEWSLETTER

Le 25 août, une information relative aux conditions de réalisation de tests antigéniques a été adressée aux URPS par le ministère de la Santé.

Dans cette note est stipulé que l’installation de barnum « à proximité, voire à l’intérieur de locaux commerciaux n’a pas pour effet de conférer un caractère commercial ni aux barnums ni aux actes de dépistage. »

Dans un communiqué daté du 26 août, l’ONI indique que l’exercice de cette pratique en local commercial reste interdit tout comme les opérations de dépistage pour les discothèques. 

Nous pouvons légitimement nous demander quelle recommandation les infirmières et infirmiers libéraux doivent suivre, celle du ministère ou celle de l’Ordre infirmier ?

Le Sniil demande que l’exercice forain de dépistage contre la Covid-19 soit clarifié voir levé comme « mesure sanitaire exceptionnelle ». Nous ne pouvons plus accepter ces tergiversations autour de cette question qui durent depuis des mois.

Le Sniil rappelle que les IDELS doivent au préalable de toute opération de dépistage déclarer cette activité auprès de la Préfecture.