En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies...

CONTACT : | APPLI : | NEWSLETTER

Emmanuel Macron a été réélu président de la République. Le Sniil espère que les promesses faites pendant la campagne électorale seront suivies par des actes. Déserts médicaux, accès aux soins… De nombreux chantiers vont devoir être rapidement lancés afin d’éviter l’écroulement du système de santé.

Le président-candidat a ouvert la voie à l’évolution des compétences des infirmières et infirmiers libéraux dans son programme électoral. Le 2ème mandat du Président Macron doit être celui qui voit une reconnaissance du rôle pivot de la profession dans le système de santé.

La réingénierie du métier infirmier, tant attendu depuis des années, est l’un des premiers chantiers urgents. C’est l’opportunité d’inscrire les évolutions promises lors de la campagne pour répondre aux défaillances du système de santé. La profession doit :

  • gagner en autonomie dans le suivi des patients atteints de pathologies chroniques, dans la prise en charge des plaies et de la dépendance (accès direct, élargissement du droit de prescription…) ;
  • jouer un rôle essentiel dans la prévention et le dépistage auprès de la population ;
  • devenir référent dans le suivi des parcours de santé. [1]

Le Sniil défend et propose des solutions pour améliorer l’offre de soins.[2] Le futur Gouvernement devra rapidement répondre aux problématiques de santé publique. Les réformes à venir ne pourront voir le jour qu’avec le courage de les mener jusqu’au bout et dépasser les corporatismes.


[1] Propositions du Sniil pour l’élection présidentielle – Débats d’idel - plateforme participative du Sniil – janvier 2022

[2] « Le Sniil interpelle les prétendants à l’Elysée sur 2 mesures phares. » - article du Sniil – Avril 2022