Tout infirmier libéral est habilité à facturer et à se faire rembourser par la Caisse les honoraires des actes infirmiers régulièrement effectués par ses soins quelque soit le patient y compris des membres de sa propre famille dès lors qu’ils ont été prodigués conformément à la prescription médicale.