Abrogation de l’Ordre Infirmier par les députés : choc et effroi face à un retour en arrière pour la profession infirmière !

Paris, 10 avril 2015.- En adoptant l’amendement n°517 présenté par Mme Le Houerou, l’Assemblée Nationale a décidé, en cette nuit du 9 au 10 avril 2015, de supprimer purement et simplement l’Ordre Infirmier : une institution qui demeure, pourtant, le seul garant de l’indépendance et de l’autonomie des 600 000 infirmières et infirmiers de France…

Délégation d’actes de soins infirmiers à des professionnels des établissements et services médico-sociaux : le Sniil œuvre à la suppression de cette mesure

Paris, 1er avril 2015.- Prévoyant de pouvoir déléguer des actes de soins infirmiers à des professionnels des établissement et services médico-sociaux, l’article 30 bis du projet de loi relatif à la Santé a été rajouté en catimini et sur la seule proposition de cinq députés lors de l’examen du texte par la Commission des Affaires Sociales.

Vaccination par les pharmaciens : supprimée de la loi Santé

Paris, 20 mars 2015.- Lors de l’examen du projet de loi relatif à la santé par la Commission des Affaires sociales de ce 19 mars 2015, l’article 32 qui prévoyait de donner le droit de vacciner aux pharmaciens d’officine a été supprimé. En conséquence de quoi cette disposition ne figurera pas dans la future loi Santé.  

Manifestation du 15 mars : le Sniil refuse toute récupération d’une minorité d’infirmiers libéraux

Paris, 15 mars 2015.- Comme l’indiquent les média et le montrent les images diffusées, ce sont quasiment exclusivement des médecins ou internes en médecine qui manifestent contre la future loi Santé en ce dimanche 15 mars 2015.
Respectant leur point de vue, ainsi que celui des organisations médicales qui les ont mobilisé, le Sniil a décidé de ne pas se joindre à ce mouvement. D’abord parce qu’il ne se reconnaît pas dans le mot d’ordre principal de ce dimanche, à savoir le rejet du tiers-payant ; mais aussi parce que le Sniil ne rejette pas en totalité le projet de loi, même si certaines de ses dispositions sont encore à amender ou à revoir.
Sorti victorieux des deux dernières élections professionnelles de 2010 et 2014, le Sniil demeure aujourd’hui le premier syndicat infirmier libéral de France. Il ne reconnaîtra, donc aucune délégation infirmière minoritaire qui pourrait, éventuellement, se prévaloir de représenter l’ensemble des infirmières et infirmiers libéraux de France lors de cet événement.

Contact presse : Annick TOUBA, Présidente Nationale Sniil 06 62 69 64 91

12 mai 2015 : journée nationale de soutien à l’Ordre Infirmier… et de dénonciation des impostures

Paris, 11 mai 2015.- Demain se tiendra la Journée Internationale des Infirmières (JII). Evénement annuel et mondial consacré, normalement, à la promotion de l’art infirmier, ce 12 mai 2015 ne sera pas habituel en France. Puisqu’en sus du danger que représenterait l’abrogation de l’Ordre, un syndicat infirmier libéral minoritaire en profite pour le dévoyer, essayant d’organiser une « journée nationale de colère des infirmières libérales » : une action à laquelle ne participera pas le Sniil, premier syndicat infirmier libéral de France puisque victorieux des deux dernières élections professionnelles. Et que, d’ailleurs, il ne cautionne pas.