Juste un peu plus d'un an après sa création, le Collège Infirmier Français perd toute représentation libérale en son sein. 

Face à trop de dysfonctionnements, le Sniil s'en retire. Attristé, mais conscient qu'il n'a plus d'autres choix. 

Cliquez ici pour retrouver le courrier de démission du Sniil